Vendredi 18 Janvier 2019 - Sainte Prisca

La maison des abeilles

 

Il y avait auparavant au rez-de-chaussée une porte simple et pas de fenêtres en raison de l’impôt sur les ouvertures. Dans la pièce une cheminée pour la cuisine et le chauffage.

Le premier étage où l’on accédait par une échelle comportait deux petites fenêtres et la toiture était à double pente. Le figuier traditionnel poussait auprès de la maison. Tout autour une murette formait un petit enclos marqué dans l’angle par un bel amandier.

Aussi, pour ne pas perdre de temps, la maison avait été bâtie sur le lieu de travail. Un ménage avec des enfants en bas âge y logeait. L’homme savait à peine lire et la femme pas. Les enfants n’allaient pas à l’école. Elle était trop loin et il fallait payer. Le salaire de l’ouvrier était d’environ 10 sous par jour pour une rude tâche. Sur cette parcelle d’une grandeur de 4 ha, exceptionnel pour l’époque, poussait un vaste vignoble. Cependant ils ignoraient qu’une grande calamité allait frapper la région et eux par contrecoup. Un puceron, le phylloxéra, allait détruire totalement le vignoble provoquant leur départ. Cette maisonnette baptisée par son propriétaire « La Maison des Abeilles » est située sur le plateau « des Chaumes » à quelques centaines de mètres du village de Tarsac. Elle bénéficie d’un emplacement exceptionnel.

Elle fut léguée par M Pierre Bodet à la municipalité de Hiersac en 1996. C’est assurément le point le plus haut de la région et c’est pourquoi la municipalité de Hiersac a décidé de transformer la maison en observatoire.

Le lieu bénéficie d’un superbe point de vue.

 

 

Vous pouvez télécharger le parcours en cliquant ici.

Le descriptif est .



Liste des documents :

 La-maison-des-abeilles-Plan.pdf
 La-maison-des-abeilles.pdf