Mercredi 13 Novembre 2019 - Saint Brice

Participez à la surveillance du moustique tigre !

 

Originaire d’Asie du Sud-Est, le moustique tigre fait l’objet d’un suivi spécifique car il peut, dans certaines conditions très particulières transmettre la dengue, le chikungu-nya ou Zika.

Jusqu’à présent, aucun cas autochtone (c’est-à-dire non importé d’une zone d’endémie) n’a été signalé en Nouvelle-Aquitaine. Même s'il n'existe pas d'épidémie de ces maladies actuellement en France métropolitaine, la vigilance de chacun est précieuse pour limiter les risques.

Une surveillance particulière de ce moustique est ainsi mise en place en métropole du 1er mai au 30 novembre de chaque année.

Cette surveillance a permis de détecter l'implantation du moustique tigre en Dordogne, en Gironde, dans les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s'agit d'une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

Si vous pensez avoir vu un moustique tigre, vous pouvez signaler sa présence sur le portail www.signalement-moustique.fr ou sur l’application mobile iMoustique

 

Comment le reconnaître ?

Il est de petite taille, environ 5mm et des zébrures parcourent son corps effilé.

 

Des gestes simples pour éviter sa prolifération.

Chaque femelle moustique tigre pond environ 200 œufs. Au contact de l’eau, ils donnent des larves.

Éliminez les endroits où l’eau peut stagner : coupelles des pots de fleurs, pneus usagés, encombrants, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées, couvrez les réservoirs d’eau : citernes, bassins…

 

 

 

X